(Vous êtes bien sur le site de l'auteur de PARIS ESOTERIQUE
des 7 Degrés de l'Initiation
et des Sources du Tarot)

Paris Esotérique est en vente sur Amazon depuis le mois dernier (Septembre 2017)

Ce blog est consacré à des commentaires sur mes travaux, publiés ou en cours,
à des critiques sur des ouvrages marquants, à des compléments d'information. Il est tenu par mes soins et souffre
de plusieurs maux : un éditeur html sympa mais rustique, plus le célèbre et chronique manque de temps, et une motivation variable,
ravivée lorque l'actualité me place au pied du mur, comme en cette fin septembre 2017.
Je vous adresse mes excuses pour les conséquences en découlant.

Vous pouvez, je le rappelle, me contacter par mail (voir sur ce blog la rubrique “Qui c'est” ; le lien pour le mail y est,
à l'abri des robots qui écument les premières pages des blogs pour y récupérer des adresses à vendre aux spammeurs)...
...ou sur FaceBook par Message privé (le profil est tout public) : https://www.facebook.com/charles.imbert.3
Je suis toujours disponible, et réponds aux questions précises et problématiques personnelles autant que faire se peut.

Blog inauguré
le 6 janvier 2014

Articles et
commentaires : 7

Dernière
mise à jour le
14 Octobre 2017


 
Document made with KompoZer
Annonces, mises au point,
précisions, réponses...
Tout ce qui ne se trouve
pas sur la page d'accueil
y serait remisé et précisé ?...


Document made with KompoZer
Des vues qui ne changeront pas l'ici
et le maintenant des maçons, mais
L'initiation, c'est “plus que ça”...
Commentaires 2016 sur les 7 degrés


Document made with KompoZer
Spécialiste du Tarot, je travaille
toujours sur ce sujet, mais aussi
d'autres outils ; nos destins
nous appartiennent,
nous pouvons influer sur eux,
en connaissance de causes...


Document made with KompoZer
1 - Trois Constats à faire
en 2015

2 - L'importante
Conférence de Stanislas Grof
sur l'Emergence
Spirituelle...



Document made with KompoZer
Ceci n'est pas un bouton
de recherche sur le site,
c'est l'accès aux pages
dévolues
à la Recherche
en Esotérisme...




La page perso,
qui renseigne presque
–ou pas–
surl'auteur du blog...




A l'heure de la création
de cet index,
de fait il n'y a pas
quantité d'archives.




Vous rencontrerez parfois
des termes curieux...
Et puisque ce blog s'occupe
d'explications...
Un blog c'est fait pour donner des nouvelles, et en particulier des infos sur les travaux et l'avancée de problématiques (eh bien, ça évolue, même si des fois il se passe des mois entre les mises à jour).
Heureusement, sur le plan du travail, cet automne 2017 est faste.
– Paris Esotérique est paru. 
– Eclosion est dans la dernière ligne droite pour la couverture des 12 Maisons de l'Eveil. Je dois procéder de mon côté à une dernière relecture complète du manuscrit mis en page. Il reste des coquilles et ça c'est l'enfer. Nous ne pouvons pas nous permettre de mettre 1000 € pour compter sur les services d'un correcteur (bien qu'il y en ait un à Eclosion, en interne, mais ça ne change rien ; il ne peut pas être bénévole). Moralité : ce livre sortira avec de petites imperfections, et au fil des réimpressions à petits tirage il continuera de se faire corriger ! (c'est un peu honteux, mais si les pouvoirs publics, de leur côté, n'avaient pas laissé couler l'édition et la librairie, le français comme langue se porterait mieux)
— J'écris tous les jours avec délice un peu des "Commentaires sur Pythagore", qui sortira avant ou après les 12 maisons de l'Eveil, qui doit aussi paraître avant la fin de l'année. Pourquoi ce calendrier ?

    Le problème est que Paris Esotérique est cher : il porte "25 €" sur sa couverture, mais il se vend encore plus cher, je crois, sur Internet. Normal, il fait presque 600 pages, et c'est lourd à envoyer par la poste (et à imprimer). Les 12 Maisons de l'Eveil sera aussi volumineux et presque aussi cher hélas. C'est pourquoi il a été décidé de sortir les "Commentaires sur Pythagore", un beaucoup plus mince ouvrage, à un prix le plus abordable possible. Eclosion et moi gagnons très très peu sur chaque exemplaire, actuellement : moins d'un euro. Nous misons sur la "boule de neige" ou même la "long tail" c'est à dire le fait que nous vendrons pendant de nombreuses années. Et pour que de nouveaux lecteurs aillent voir "mon œuvre", il faut aussi des ouvrages abordables. Et puis moi, confidentiellement, je ne publie pas en Esotérisme pour gagner de l'argent. Certes, je ne méprise pas le fait de gagner de l'argent, ou de percevoir une juste rétribution, mais en Esotérisme l'enjeu est autre : je récolte du Mercure par une disposition personnelle, il faut donc que je travaille à rendre ce Mercure augmenté si possible. Gloire au travail, c'est mon devoir jusqu'au sacrifice.

    Il fallait que je sorte enfin Paris Esotérique, parce qu'il est un pan de problématique qui étaye les autres aspect de mes recherches et démarche. Globalement, j'écris comme d'autres (anciens) penseurs sur ce qu'il faut faire et ne pas faire. On peut résumer aussi cette ligne continue de mon œuvre sous un rapport avec la destinée, qui est une confrontation personnelle. D'où mon intérêt pour le Tarot, ou les moyens de voir mieux dans la vie (problématique de l'initiation et de l'éveil, ceci passant par la voie maçonnique, une des seules voies restantes en Occident – et je devrais dire "en France" – pour une démarche d'amélioration vérifiée et appuyée, puisqu'elle se pratique sous les regards bienveillants d'autres initiés), c'est à dire l'initiation, ou l'éveil donné par grâce personnelle.
    On peut aussi faire de l'alchimie ou de la "psychothérapie", voire du bouddhisme… Cependant, c'est en maçonnerie (et en particulier dans les hauts grades, qui représentent 10% des maçons, peut-être souvent ceux qui "travaillent" vraiment) qu'on rencontre, de nos jours, de ces vieux messieurs (ou vieilles dames) humanistes, dignes, fort éloignés des canailleries et friponneries de certaines branches de l'occultisme...
    Paris Esotérique reste un enjeu très complexe, parce qu'il parle de choses qui, en apparence, restent réellement cachées, les forces psychiques des urbanisations. Mon travail incluant des angles psychologiques (ce qui est inévitable quand on aborde le Noûs, donc le psi), il a marqué une date dans mes recherches, et une étape dans le développement des problématiques de mon œuvre. La géométrie des nombres y est présente, le zodiaque géo-sacré de même, et je n'aurais pu revenir sur les nombres (ou même la numérologie du Tarot) qu'en ayant posé cette étape, même si elle a été très complexe dans mon vécu. Continuer à écrire passait par sa parution.
    Les 12 Maisons de l'Eveil sont nées du travail très complexe développé pendant 10 ans, et ayant donné aussi "Les 7 degrés de l'initiation", le volet le plus immédiat et surtout de nature à séduire un éditeur. Les 12 Maisons, c'est la problématique du zodiaque des géométries sacrées plus la problématique du chemin personnel, le tout avec révélations de codages, études de contes collectifs formateurs pour l'humanité dont nous restons des représentants émergeant à peine du néolithique.
    Dans les 12 Maisons de l'Eveil se trouve tout un pan consacré à l'influence de notre dite « Culture mère », celle des Grecs. Je ne pouvais aller plus loin que le rappel de la dénonciation de certaines lubies sur la propre couche fondatrice des Grecs. Dans un sens, le fait que je m'en sois occupé m'a ramené à Pythagore, le fondateur de la Philosophie moderne (Platon étant un pythagoricien).
    Je travaille, cet automne, tous les jours sur ce "prochain ouvrage", et je reviendrai vous en dire davantage, de même que je ferai des annonces à ce propos sur Facebook. A propos de Facebook, je rappelle que vous pouvez me poser des questions en vous posant sur la page charles.imbert.3 et en m'envoyant un message perso.
    – Texte posté le samedi 14 Octobre, et susceptible de révision et correction –



Le petite histoire de PARIS ESOTERIQUE... Ce livre mérite le petit commentaire qui suit, car le sortir a été toute une aventure – dont je ne vous conterai qu'une partie, me devant de ne pas exposer certaines facettes –... Oui, toute une aventure, ce qui est normal, au vu du fait que j'y expose des choses qui étaient restées secrètes, peut-être parce qu'elles voulaient le rester. Et dans ces cas là, on se confronte aussi à des forces invisibles.

Paris Esotérique est né vers 2009 sur une Terrasse de café, place Saint André des Arts. Les "Sources souterraines de la Franc-Maçonnerie venaient d'être publiées, et mon éditeur se demandait avec moi, sur ce devant de brasserie, quel serait mon prochain travail. Au cours de la conversation, et sans s'attarder à mes recherches de l'époque, il fut décidé que ce serait un livre sur Paris ! Ceci avant de connaître le Parisis Code, qui allait sortir, et sans savoir que Loran Deutch allait faire un carton avec son livre Métronome. Il fut même décidé que ce livre aurait dix chapitres, avec dix clés ou secrets révélés. Vous voyez que l'optimisme régnait. Il fut aussi convenu d'une date pour le rendu du manuscrit : un an plus tard.
Je partais de zéro. Mon principe est que je veuille toujours écrire le livre que j'aimerais trouver et lire moi-même. Et sur Paris, il n'y avait rien qui puisse correspondre à ce que j'aurais voulu trouver comme sources à commenter, pistes à explorer. A la Bibliothèque Nationale, je consultais des quinzaines d'ouvrages, avec désespoir, car je ne trouvais rien de substantiel. Certes, il y avait des itinétaires maçonniques, des études sur le Père-Lachaise, voire les bouquins de Setzepfandt (dont je fais une mention dans mon Paris Esotérique... Cherchez vous-même, et vous verrez
qu'en dehors de la prétention de certains titres, il n'y a pas grand chose.
Le pire du manque, je crois me souvenir, c'était sur la Tour Eiffel, cette actrice majeure, ce clou si évident. Hélas, aucune étude, même symbolique : rien, ou sinon des bouquins d'enfants.
A vrai dire, j'ai aujourd'hui un énorme Beau Livre (qui n'est que ça), Eiffel par Eiffel (de Philippe Coupérie Eiffel) que quelq'un m'a offert, m'ayant entendu me plaindre de ne rien trouver.

Pendant mes études aux Arts Décos, j'avais connu Michel Ragon, qui ne jouait pas à être l'auteur d'une magistrale étude sur l'urbanisme parisien, mais avait le look et le vécu des autres profs
(à la fin des années 1970, ils étaient surtout désillusionnés de TOUT, les pauvres). Je crois que c'est de cette époque que j'avais retenu que Paris se vivait sur le terrain, avec des exercices en "Appréhension Espace Vécu" (promenades en dérive) ou en "Fonction Forme Espace" (aller plus loin qu'un design adapté à l'ergonomie ou aux techniques de fabrication). Je sentais qu'il fallait repartir d'une expérience vécue pour élucider l'urbanisme, expliquer par des cheminements, mettre en scène les acteurs invisibles, les raisons cachées...

J'avais pris le parti d'articuler mes fameuses dix clés et propos sur une trame historique (avec Paris, personne n'y échappe, même si Versailles tira la couverture pendant 110 ans...). Du coup, l'alchimie serait calée, et l'urbanisme aussi. Il y avait quantités de facteurs d'évolution méconnus. Mais ensuite, pour la partie "hard" de l'ésotérisme proprement dit, je bloquais toujours, désespéré de ne pas trouver le fin du fond, une mise en évidence. J'avais élucidé les alignements de Mitterrand, bon, mais ce n'était pas assez. Je commençais à me dire que j'allais peut-être faire un livre déséquilibré ou bancal quand... quand il y eut un voyage à Londres (vers 2009 ?),
la cité sœur de Paris, qui a toujours voulu devenir une super-capitale, elle aussi...

Au cours d'une promenade-dérive dans cette ville (il faut marcher 4 ou 5 heures) je me retrouvais quasi poussé dans le dos, et j'en reste encore convaincu aujourd'hui, pour entrer dans une librairie d'Astrologie (The Astrology shop), où je trouvais tout ce qu'il me fallait en géographie sacrée pour me rappeler et préciser des thèmes recoupant mes connaissances éparses, parcellaires : les Lays, les Grids, les Coïncidences... Bien sûr, ces "esprits" locaux dataient du néolithique au moins... Je ressortis de la boutique avec une vingtaine d'ouvrages, une vraie razzia (et en ratant d'acheter un livre présentant un ancien arbre séphirothique calant les 11 zéphiroth sur le zodiaque... !)... Esotérisme anglais ? De nos jours, les Anglais sont parfois plus en avance que nous sur certains points (les Américains comptent de fort bons "pythagoristes", et les Allemands encensent de parfums délicats de lourdes enclumes comme ékarte taule). D'ailleurs, c'est chez les Anglais qu'on voit des crop circles. Quant aux livres achetés, ils sont cités dans la bibliographie, bien entendu.
Et si j'ai été poussé dans le dos, je dis merci à John Michell.

Ces livres qui me furent utiles pour repartir d'un bon pied figurent donc dans la bibliographie du Paris Esotérique. En particulier, le triangle que j'avais repéré entre Carnac, Stonehenge et Paris (mais quand l'avais-je vu pour la première fois ? N'y a t-il pas quelqu'un qui serait l'auteur d'une première carte que j'aurais pu voir, un jour par hasard dans une publication ?) prenait enfin un sens, un cadre, une opérativité reliant évidences et alignements. Bien sûr,les Champs Elysées prenaient enfin un sens. Tout s'emboîtait, c'était une géométrie de la conscience, même si je n'exposerai mes travaux sur celle-ci que – d'abord – dans les 12 Maisons de l'Eveil, puis mes futurs ouvrages. Je mène mes problématiques de front, les livres qui parraissent annoncent des développements et répondent à des questions restées en suspens. En tous cas, il ne me restait plus qu'à travailler d'arrache-pied.

A l'automne 2009, uniquement préoccupé par mon manuscrit, je négligeais la Loge dont j'étais Vénérable, à l'époque. Cette loge comptait deux anciens vénés qui voulaient redevenir vénés, et un jeune loup (un peu plus âgé que moi, cependant) qui aurait voulu aussi être Vénérable à ma place. Les trois profitèrent de ma désimplication de tout ce qui n'était pas le manuscrit pour organiser un bronx du tonnerre. Cependant, le livre n'était pas "maudit", c'est juste qu'il grattait profond dans l'Ombre jungienne et animait des forces. Celles-ci sont en général calmées par des hommages, et terminer le livre, le publier, serait leur célébration et leur appaisement. Mais même ceci devait faire long feu.

Je me souviens que pour rendre le manuscrit dans les temps, je travaillais nuit et jour. Je ratais néanmoins deux fois la deadline et eut un mois de retard. A la fin, je m'astreignis à ne plus dormir que 5h par nuit, pendant une semaine, afin d'achever la mise en page, comme si l'éditeur n'avait pas pu lire un fichier word. Mais je voulais rendre un truc calé en place, comme je l'avais déjà fait pour mes deux précédents ouvrages. Je travaillais comme je l'avais rarement fait, même lors de "charrettes" mémorables dans la pube, ou lors de week-end rushs (comme Directeur Artistique dans la pube, à cette époque, j'avais la réputation de solutionner les rushs).

Oui, ce fut ça, à l'époque, Paris Esotérique. Mon amie de l'époque, qui habitait avec moi, me pronostiqua de toute la hauteur de sa médiumnité : « Il ne te le sortira pas ! »... Pourtant, l'éditeur (Non, ce n'est pas des noms que vous connaissez, ni même l'ancien directeur de chez Dervy, qui travaillait chez Trédaniel après la vente de Dervy à celui-ci par Albin Michel) se déclarait enchanté, m'assurait que c'était un excellent manuscrit. Mais... aucun contrat n'était signé. J'attendis qu'on m'appelle pour signer le contrat. Puis j'attendis qu'on me dise qu'on n'en voulait pas. Au lieu de ça, l'éditeur continuait de me sourire, diplomate, professionnel. Il m'invitait à des soirées "artistiques" du Quartier Latin, et il me présenta même son amie. Loran Deutsch faisait un carton avec son livre, ce n'était plus le moment de parler de la sortie du mien.

Le directeur de BaglisTV me demanda le manuscrit pour le lire, le trouva bon, et décida de faire une vidéo avec. Je partis tourner des plans à Carnac avec le fils  d'un réalisateur très connu, lui-même assistant à BaglisTV, et versé en ésotérisme (pour travailler à Baglis, ça vaut mieux). Là aussi, il y eut enlisement, en partie parce que personne n'ayant décidé d'être le chef, un calendrier du chef n'avait pas été posé, définissant tâches et étapes. Mais cette tentative eut le mérite d'exister, créant ou renforçant des liens d'amitié.

J'avais décidé de tourner la page et de repartir sur mes vraies recherches, sans attendre la solution des retards qui me tombaient dessus. La mise en évidence du rôle du zodiaque dans les organisations psychiques, en particulier à Paris, m'avait conduit à amasser un matériel énorme. Il en sortit "Les 7 degrés de l'Initiation", avec la volonté de terminer les mises en évidence des "Sources Souterraines de la Franc Maçonnerie", mais aussi avec la présentation du système mithraïque et la correspondance avec la science du septenaire.

Il en découla aussi un travail sur les codes des contes initiatiques, ou contes pour l'éveil, basés sur le 12. Le manuscrit en fut proposé à divers éditeurs, et reçut des réponses du style « Ah, mais Imbert m'a dit qu'il avait trouvé à le publier ailleurs » quand il y avait réponse rapportée par des tiers. Finalement, cet ouvrage sera lui aussi publié par Eclosion cet automne. Je reviendrai bientôt pour vous en tenir informés.

Avec la sortie de mon Paris Esotérique et de la prochaine parution de mon autre travail sur les 12 maisons, je clos ma problématique des années 2010s et me retrouve libre d'avancer dans mes recherches ou d'exposer mes vues sur les systèmes de nos destins.

Mes deux prochains gros travaux sont :
 – L'un sur la survivance Post-mortem, puisque je donne des conférences ou des émissions de radio depuis un an ou deux sur cette problématique.
– L'autre travail est sur les couches de base du tarot, la divination, et les trois temps, le Kairos (l'instant), Kronos (le temps "biologique") et Aïon (l'Eternité).

Entre temps, il est possible que je lance une revue et que je fasse paraître quelque chose sur Pythagore, le fondateur de la philosophie spéculative occidentale.
J'ai donc des raisons de revenir sur ce Blog pour vous tenir au courant... :-)

(Je reviens d'ailleurs très prochainement pour vous présenter le site d'Eclosion... J'en profiterai pour mettre ce Blog un peu à jour !)




Voici le lien pour le podcast de l'émission "Jugement dernier" du 13 octobre 2016 sur LTU :

http://brest-voyance.fr/futur-ltu/index.php/podcasts/34-au-dela-des-mot-emissions-interviews-au-dela-paranormal-spiritualite/421-au-dela-des-mots-charles-imbert-le-jugement-dernier-13-10-2016


Jeudi 14 Octobre, lendemain de mon passage chez LTU... l'essai d'écrire ici un commentaire à chaud, pendant une heure, le 13 au soir, fut frappé d'élusivité :
Impossible de charger les modifications par FTP sur le site du blog ; mieux, les enregistrements des pages éditées se "perdaient", malgré la plus grande attention.
En somme, un bon coup de paranormal pour sanctionner une transgression mal répertoriée... Merci le Monde Invisible, mes hommages à toutes les Puissances,
et je professerai également mes respects à tous les Principes, afin de payer la possibilité à cette page d'aujourd'hui apparaître.
Oui, me voici à nouveau encouragé à me remettre à mon manuscrit sur l'Existence Post-Mortem et les Lois du Monde Invisible.
La page consacrée à ces thèmes sera en fait regroupée dans la rubrique EMI/NDE (puisque il s'agit de “mort” et sujets apparentés).
Il va de soi que, lors de l'émission je ne suis pas trop entré dans les détails,
citations, références, explications fouillées, et tout ce qui appuie discours, démonstrations et confortations,
de manière à n'être pas piraté par les voleurs de mercure qui fourmillent, et qui ont leur recette (le souiller) pour donner à celui-ci la couleur de l'or...
Merci à Jef en tous cas, et à sa Radio toujours très intéressante.

Mardi 4 Octobre, 16h, fin de l'enregistrement d'une émission pour Baglis avec Patrick Coq, au sujet des "Vieux Tarots", et plus précisément du Vieville (datant de la fin du XVe siècle, dit-on,
pas plus que le Conver dont on aurait des planches incomplètes, datant de cette époque : en fait, l'exemplaire conservé à la Bibliothèque Nationale porte la date “1643”, et ça c'est le XVIIe siècle !).
Et voici le lien pour cette émission :
http://www.baglis.tv/ame/tarot/2916-le-tarot-de-vieville-un-tarot-alchimique.html
Le Vieville est une intéressante variation, puisque il présente un aspect xylographié assez brut, des couleurs qui ne le sont pas moins,
et certaines petites clés qu'a relevées Patrick, partisan convaincu de ce Tarot.
L'ennui, et là je ne descend pas de mon cheval, c'est que le Vieville est lui aussi une déclinaison…
Nous avons, datant du milieu du XVe siècle, un tarot, le Visconti-Sforza, qui nous fournit la “liste” des lames majeures, correspondant à leurs significations
numérologiques celles qu'on retrouvera jusque dans le Grimaud moderne (et pas dans le Ridder Waite anglo-saxon, par exemple).
Or le Vieville en prend aussi à son aise : interversion des visuels lames VII et VIII, ce que Patrick Coq trouve sensé…
(bon, c'est une fois de plus la question de l'interprétation qui peut primer) et interversion de la force et de l'Hermite, tout aussi reconnaissables bien sûr.  
La question, posée par Kevin qui nous interviewait, c'est « peut-on s'en servir ? »…
Oui, bien entendu. J'en conviens, car le tout est affaire de convention mentale, de toutes façons…
Et Patrick l'a ré-édité au bon format, ça doit donc être un plaisir de le posséder et de l'utiliser.
On y verra ce qu'on voudra y voir, quand on connaît bien le Tarot, sans se faire gêner par le petit nombre écrit en romain dans un coin.
Je vous communiquerai, ici et sur FaceBook, la date de diffusion chez Baglis de cet enregistrement plein de détails et d'explications.
Vous pouvez d'ores et déjà vous faire un cadeau (ou vous planifier un cadeau), en commandant ce beau Vieville
(la version Heron n'existe plus, et elle était dans un mauvais format) chez Patrick à
http://editions-sivilixi.com/fr/
(pube gratuite)

Actualité en cet Octobre 2016 :
Je suis passé le Jeudi 13 Octobre 2016 sur LTU-Radio.fr pour parler du « Jugement Dernier »
(voir présentation après le visuel)



  Voici le lien du podcast de la précédente émission du 17 Juin 2016 :
« Psychologie de la NDE » (on en a été assez contents) :
http://brest-voyance.fr/futur-ltu/index.php/podcasts/37-a-demain-vers-demain-therapeutes-medecine-parallele-et-douce/359-a-deux-mains-vers-demain-charles-imbert-psychologie-de-la-nde-17-06-2016


(présentation) Le jugement dernier est :
1) Un jugement
2) Un jugement des morts
3) Censé arriver à la fin des temps
4) Fait donc référence à une apocalypse ; qu'est ce que l'idée d'apocalypse ou fin du monde et des temps.

J'aurai plaisir à traiter ces quatre axes ou problématiques,

1) D'abord, les cadres de ce Jugement dit "dernier", dans la Tradition chrétienne.
Dans le Crédo de Nicée-Constantinople, on dit : Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts. Qui a dit ça, pourquoi ?

2) Ensuite, sur la question du Jugement en lui-même :
a) Par qui est-on jugé ?
b) Pourquoi est-on jugé ?
c) Selon quelles traditions ?
(impliquant des tenants et des aboutissants par rapport à la "vie post mortem et au delà")
d) Qu'est ce qui découle du jugement (selon les Traditions) :
– d'abord le temps que nous devons passer dans un “au delà”,
– ensuite les divers lieux qui sont, par tradition Enfers, Purgatoire, Paradis...
(Dans quelles conditions de notre vie future, car tous ceux qui ont admis un séjour des morts –avant les Chrétiens–
ne l'ont jamais imaginé pour l'Eternité,
même si ça se passe dans l'Eternité, puisque en général, pour toutes les Sociétés humaines,
on va se réincarner)


3) Et donc la question des temps –qui sont divers– ; le temps physique/biologique, et le temps du Monde Invisible...



... Vous voyez que ça sera large. C'est un peu aride quand on voit le sommaire, mais ça sera vivant, ça sera bien traité... 
Par la suite, il y aura le Podcast, et un jour l'ouvrage sur l'existence post-mortem et les Lois du Monde Invisible
qui est en préparation...

...

Il est difficile de tenir un blog consacré à ses propres travaux et recherches ; on ne peut que répondre à une actualité,
car il est hors de question de divulguer la teneur des travaux en cours. A l'inverse des réseaux sociaux (où il serait également imprudent
de publier ses idées et fruits de longues heures d'études et de cogitations), il n'y a rien à commenter.
Il faut donc m'excuser de mon peu de présence sur ce blog. Je savais d'ailleurs, en l'ouvrant en 2014,
qu'il souffirait de mes longues absences de publications.

Puisque j'ai ouvert des rubriques (maçonnologie, tarots, NDE…), je peux brièvement indiquer ce qui me concerne sur mon blog,
en cette rentrée 2016 :

Maçonnologie : Au point mort. Je n'envisage pas de continuer à travailler (c'est du temps, de la doc, de la mobilisation)
pour des gens qui se contrefichent de savoir ce qu'ils font et pourquoi, tout en pratiquant des incantations nombrilistes
et en ne se défendant même pas des réputations horribles qu'on leur fait de plus en plus, sans savoir ni qui fait ça et pourquoi.

Tarots : Je marque une pause sur les recherches, en ayant déjà quasi tout le matériel définitif, mais il faut que je fasse le point sur certaines données, et surtout mon autre projet, celui sur la survivance dans l'au-delà, prend des extensions qui me mobilisent.

NDE-Survivance : Des réunions à IANDS, une émission de radio, une conférence au printemps 2016 ont pu enrichir mes considérations sur mon projet initialement consacré au Jugement des Ames, qui prend de plus en plus d'ampleur : il ne peut y avoir de Jugement (même par soi-même ; mais il existe aussi un Grand Juge) qu'en fonction de Lois du Monde Invisibles. En étudiant ces Lois, ou plutôt en poussant mes recherches sur des bases déjà posées (mon article sur l'élusivité provenait de ces questions) je me suis aperçu du néant abyssal de la Psychologie pour ce qui concerne seulement des définitions de base comme “Ame” ou “Esprit”. C'est normal, la psychologie est une psychologie de la maladie mentale, et une psychologie anti spiritualiste. Mon travail doit donc se doubler de redéfinitions, c'est long à mettre au point.

Manuscrit des Douze Maisons de l'Eveil : C'est dans les tuyaux, toujours en lecture chez des éditeurs. 


Le 2 Février 2016, j'avais placé un article dans la rublique "Franc-Maçonnerie" : Commentaires 2016 sur les 7 degrés

Le survol de mon activité depuis le début de l'année ? ... J'espère pouvoir y revenir...

Merci de votre confiance et à dans quelques jours...
(les jours ne sont pas importants : vivre avec le monde invisible vous fait glisser dans l'éternité...)

L'émission sur SalamandreTV du 15 octobre 2015, "La divination dans l'Histoire"était ici :
https://www.youtube.com/watch?v=nRz9Wc7AsrY 
Mais en ce moment, le lien est mort (j'ai vu le responsable n°1, mais on a parlé d'autre chose. Faut vraiment que je fasse attention
à mon corps social (concept égyptien) et que si je propose des choses, elles soient disponibles (et compréhensibles).

Je n'ai toujours pas pour le moment à en commenter grand chose de plus, sinon que je suis toujours sur ces questions,
sommairement évoquées lors de la vidéo. Comme ce sera “Les structures du Tarot”, un manuscrit sur lequel je travaille,
j'y reviendrai quand même, au moins quand l'émission sera à nouveau visible...

En général, publications et conférences sont annoncées sur ma page FaceBook...
https://www.facebook.com/charles.imbert.3
La fréquentation en hausse de ce blog est la meilleure motivation pour que je revienne davantage m'en occuper.
Dont acte (et promesse de continuer à m'en occuper).